Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 11:36

Dès la seconde saison, le pari était gagné, le nombre des abonnés qui soutenaient notre projet, était considérable : 1300 en moyenne pendant trois ans ! Aucun théâtre dans l’Aisne n’avait atteint un tel suffrage.


Grâce notamment à l'équipe municipale de Daniel Le Meur et à Yves Mennesson qui nous ont soutenus avec force, La Manufacture a été un théâtre de création, de proximité et d’éducation du jeune public que fréquentaient en moyenne 5500 spectateurs chaque saison.

Pourtant cette réussite a déplu aux experts de La Drac (Ministère de la Culture) qui pour la plupart ne connaissaient pas notre travail. Non seulement nos efforts et nos résultats n’ont pas été encouragés mais nous avons été contraints par un chargé de mission de cette administration de nous diviser ce qui nous a désolidarisés et fragilisés.

Alors qu’il me semble nécessaire de développer l’activité théâtrale en régions parce qu’elle favorise le dialogue et une écoute plus sensible aux autres pensées, nous avons été découragés, démunis et de nombreux camarades ont quitté la profession.

N’est-il pas urgent de faire le bilan d’un Ministère qui depuis plus de trente ans, encourage l’intermittence des artistes et des techniciens? Sa conception monarchiste du mécénat d'état est responsable de la précarité scandaleuse de la plupart des activités artistiques. Il suffit d'observer le fonctionnement du Festival d’Avignon pour comprendre. Vitrine prestigieuse de la culture française dit-on! Soumise à l'idéologie capitaliste la plus débridée, elle est probablement le plus gros marché international du travail illégal.


 

Bilan des 10 ans à La Manufacture.

Auteurs et Spectateurs

  

1993/94

AUTEURS

Jean Paul Sartre, Yoland Simon, Joe Orton, Lily Boulay, anthologie (Sade, Maupassant, Hugo, Cros, Apollinaire, Baudelaire, Voltaire, Daudet, Rimbaud) et Marivaux.

 

SPECTATEURS

Automne 911 entrées

Hiver 2025 entrées

Printemps 1137 entrées (dont 415 pour jeunes acteurs)

 

1994/95

AUTEURS

Dominique Sarrazin, Céline, Molière, Jean Paul Sartre, Xavier Durringer

 

SPECTATEURS

Automne 3005 entrées

Hiver 705 entrées

Printemps 1217 entrées (dont 245 pour jeunes acteurs)

 

1995/96 

AUTEURS

Mora Lenoir, Danilo Kis, Molière, A. Christie, Yoland Simon, Xavier Durringer, Georges Neveux

 

SPECTATEURS

Automne 3986 entrées (dont 419 pour jeunes acteurs)

Hiver 2249 entrées

Printemps 2030 entrées

 

1996/97 

AUTEURS

Strindberg, Stéphan Zweig, Denise Bonal, Xavier Durringer, Jules Renard, John Murrell, Marivaux, Jean Michel Paris

 

SPECTATEURS

Automne 2545 entrées (dont 413 pour acteurs ateliers adultes)

Hiver 2026 entrées

Printemps 1646 entrées (dont 421 pour jeunes acteurs)

 

1997/98  

AUTEURS

Lars Noren, Laclos, Pierre Bourdieu, Jean Michel Paris, Arthur Miller, Apollinaire, Danilo Kis, Mirko Kovac, J. Plevnes, Courteline, Jules Renard, Bernard Habermeyer, John Murrell, Vaclav Havel

 

SPECTATEURS

Automne 2269 entrées (dont 417 pour acteurs ateliers adultes)

Hiver 2116 entrées

Printemps 1206 entrées

 

1998/99

AUTEURS

Henry Dubos, Anton Tchekhov, Molière, Goldoni, Jacques Prévert, Gérald Dumont, (Baudelaire, Maupassant, Hugo, Prévert, Apollinaire, Péret, Vian, Michaux, Tardieu, Desnos, Bosquet)

 

SPECTATEURS

Automne 2788 entrées (dont 281 pour acteurs ateliers adultes)

Hiver 735 entrées

Printemps 2026 entrées (dont 807 pour jeunes acteurs)

 

1999/00  

AUTEURS

Arthur Lefèvre, Noëlle Renaude, Molière, Eugène Ionesco, Ruzante, Christophe Honoré, John M. Synge, clowns Octavio, Dario Fo, Franca Rame, Jean Michel Paris.

 

SPECTATEURS

Automne 1906 entrées

Hiver 2697 entrées

Printemps 628 entrées (dont 223 pour jeunes acteurs)

 

2000/01  

AUTEURS

Bertolt Brecht, Dominique Sarrazin, Benoît Bar, Christophe Honoré, Dominique Chagnaud, Françoise Delrue, Jean Michel Paris, Sophie Renauld.

 

SPECTATEURS

Automne 2470 entrées

Printemps 1403 entrées

Jeunes acteurs 1690 entrées

 

2001/02  

AUTEURS

Olivier Sacks, Peter Brook, Catherine Anne, György Schwajda, Marie Hélène Delval, Per Olov Enquist. J. Claude Grumberg, Brigitte Athéa, Elisabeth Mazev, Noëlle Renaude, Joël Dragutin, Valère Novarina, Joël Pommerat, Marie Redonnet, Botho Strauss, Corneille, Molière, Marivaux, Labiche, Ionesco, Denise Bonal, Carole Fréchette, Jean Michel Paris, Xavier Durringer, Jean Marie Piemme, Eugène Durif, Brigitte Athéa, Jocelyne Sauvard, Didier Lelong, Yoland Simon, Philippe Minyana, Carlos Fuentès, Daniel Issopo, Lucien Lambert, Marie Laberge, Frédéric Sabrou, Daniel Soulier, Philippe Braz.

 

SPECTATEURS

Automne 1376 entrées

Printemps 1170 entrées

Jeunes acteurs 1313 entrées

 

2002/03

AUTEURS

Brigitte Athéa, Yannis Ritsos, Serguei Koslov, Xavier Durringer, Eugène Durif, Israël Horovitz, Yoland Simon, Philippe Minyana, Carlos Fuentès, Daniel Issopo, Lucien Lambert, Marie Laberge, Frédéric Sabrou, Daniel Soulier, Jean Genêt, Carole Fréchette, Eugène Ionesco

 

SPECTATEURS

Automne 931 entrées

Printemps 2658 entrées (244 hors les murs)

Jeunes acteurs 1213 entrées

 

Repost 0
lamanufacturedetheatre - dans Histoire
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 08:44

 

Les saisons de la Compagnie Derniers Détails

Prog 93 94

Notre premier programme est inséré dans le programme

de la Ville de Saint-Quentin

 

Salle Foucauld (faubourg d'Isle) 1993/94

- Huis clos de Jean Paul Sartre

(Derniers Détails)


- Nouvelles de l’enfer anthologie de Jean Michel Paris

(Derniers Détails)

 

Accueils de la compagnie:

- La magie du conte  de Lily Boulay

(théâtre La Mascara)

- Belles histoires du rat conteur de Lily Boulay

(théâtre La Mascara)

- Chute libre de Yoland Simon

(théâtre de l’Ephéméride)


      Ouverture de La Manufacture - Mai 1994

- Le Locataire de Joe Orton

(Derniers Détails) 


- Les acteurs de bonne foi et La Colonie  de Marivaux

(atelier collège d’Harly) 

 

1994/95

 

naissance

- Solo…S  de et avec Dominique Sarrazin

(théâtre de La Découverte)

- Céline d’après Ferdinand Céline de et avec André Dunand

(compagnie Dix contre Un)

- Le médecin malgré lui de Molière

(Derniers Détails)

- Turtle soup de Charles Lee et S. Pechberty

(La Cour blanche)

- Huis clos de Jean Paul Sartre

(Derniers Détails)

- Bal Trap de Xavier Durringer

(Derniers Détails)

- La boum d’après un canevas de Jean Michel Paris

(atelier collège d’Harly) 

 

1995/96

- Le Horla d’après Maupassant

(compagnie du Loup)

- Tombeau pour Boris Davidovitch d’après Danilo Kis

(théâtre de l’Ephéméride)

- Les fourberies de Scapin de Molière

(création Derniers Détails)

- Ma chance et ma chanson de Georges Neveux

(atelier collège d’Harly) 

- Bal Trap de Xavier Durringer

(reprise Derniers Détails)

- Dix petits nègres d’après Agatha Christie

(compagnie Renata Scant)

- Couleur de cerne et de lilas de Yoland Simon

(création Derniers Détails)

- Le médecin malgré lui  de Molière

(reprise Derniers Détails)

 

1996/97

- Parlez moi d’amour d’après Durringer et Bonal

(atelier Don Quichotte)

- Mademoiselle Julie d’August Strindberg

(compagnie Sambre)

- Amok  de Stefan Zweig

(compagnie du Loup)

- Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux

(création Derniers Détails)

- Portrait de famille de Denise Bonal

(théâtre de l’Alambic)

- Bal Trap de Xavier Durringer

(reprise Derniers Détails)

- Poil de Carotte de Jules Renard

(théâtre de l’Emergence)

- Sarah et le cri de la langouste de John Murrell

(création Derniers Détails)

- Tu me plais de Jean Michel Paris

(création Derniers Détails)

- La poudre aux yeux de Labiche et Les précieuses ridicules de Molière

(atelier collège d’Harly) 

 

1997/98

- Monsieur Badin de Courteline

(création Derniers Détails)

- Flashback d’après Saint-Exupéry

(atelier Don Quichotte)

- La force de tuer de Lars Noren

(théâtre Octobre)

- Café littéraire textes de Châteaureynaud et Apollinaire

(création Derniers Détails)

- Liaison dangereuse d’après Choderlos de Laclos

(compagnie Sambre)

- Un peu perdus d’après Pierre Bourdieu

(théâtre La Découverte)

- Vu du pont d’Arthur Miller

(création Derniers Détails)

- Lou d’après Guillaume Apollinaire

(compagnie Appel d’air)

- Monsieur Badin de Courteline, Audience de Vaclav Havel

(création Derniers Détails)

- Bal Trap de Xavier Durringer

(reprise Derniers Détails)

- Sarah et le cri de la langouste de John Murrell

(reprise Derniers Détails)

- Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux

(création Derniers Détails)

- Tombeau pour Boris Davidovitch d’après Danilo Kis

(théâtre de l’Ephéméride)

- Peine pour Malvina de Mirko Kovac

(théâtre de l’Ephéméride)

- Le bonheur est une idée neuve de Jordan Plevnes

(théâtre de l’Ephéméride)

- Le voyage de Bernard Habermeyer

(théâtre de l’Emergence)

- La peur des coups de Courteline, Le plaisir de rompre de Jules Renard (Derniers Détails)

 

 

Septembre 1998 - Disparition de Derniers Détails.

Suite à des pressions de la Drac de Picardie, Derniers Détails a disparu au profit d’une nouvelle identité : Le théâtre de La Manufacture.

Les événements de 1998 qui ont mis un terme brutal à l’aventure de cette compagnie originale, seront analysés plus tard.

 

1998/99  Première Saison des compagnies issues de Derniers Détails

La Bigarrure et L’Echappée


- Pour le meilleur et pour le pire d’après Durringer et Bonal

(atelier Don Quichotte)

- Polska de Henry Dubos

(theatre Musical coulisses)

- L’avare  de Molière

(compagnie Andréani)

- George Dandin de Molière

(création l’Echappée et Appel d’air)

- Oncle Vania d’Anton Tchekhov

(theatre du jeudi)

- Belles amours spectacle musical

(Les Délices champêtres)

- La pétillante soubrette de Goldoni

(Le Coiffé théâtre)

- Ça va faire des histoires anthologie de Jean Michel Paris

(création La Bigarrure)

- Jacques  Prévert  de Jacques Prévert

(Jean Paul Schintu)

- Autour de Médé(e) de Gérald Dumont

(théâtre K)

 

Repost 0
lamanufacturedetheatre - dans Histoire
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 10:34

L’histoire du Théâtre de la Manufacture de Saint-Quentin commence

bien avant que l’équipe de Derniers Détails ne quitte en avril 1994,

le faubourg d’Isle (salle Foucauld) pour le quartier Saint-Jean,

35 rue de Flavigny. 

  

Il est peut-être temps de reprendre toutes les archives de cette aventure

artistique originale, de retracer brièvement l’essentiel de sa chronologie

avant d’en proposer une étude plus précise et un bilan.

L’objet donc de ce premier article est, en quelques pages,

le résumé d’une aventure collective

qui aura duré de 1986 à 2004, soit près de dix-huit ans.

 

Jean Michel Paris

 DD

affiche de Dominique Paris

 

1 - La Compagnie Derniers Détails

 

 A l’automne 1986, dans la région de Château-Thierry, un collectif de professionnels du spectacle et de bénévoles, a fondé une association sous le nom de « Compagnie Derniers Détails » pour réaliser des projets de création d’auteurs vivants.  

 

Ghislaine Carcaillé, Yves Marcon, Jean Michel Paris et Didier Perrier associent donc leurs compétences pour réaliser leurs deux premiers projets :

“ la raison du plus fort est toujours la meilleure ” de Jean Michel Paris (création jeune public).

“ derniers détails ” pièce inédite de Gildas Bourdet auteur vivant qui connaît de grands succès à cette époque (Le Saperleau, Station Service, etc..).

 

L’association n’a aucune ressource.

Les premiers mois, la nouvelle équipe vit de la création jeune Public et des séances "Classiques à la carte", conférences théâtrales ou théâtre interactif que Jean Michel Paris produit dans les écoles, les collèges et les lycées depuis 7 ans. Quant à  Didier Perrier, après son succès en Avignon, il est toujours employé par la compagnie Apremont-Musithéa pour sa mise en scène de "La belle lisse poire" d’après Pef.

 

En janvier 1987, la création tout public “ derniers détails ” est présentée au Centre Culturel de Soissons.

 

ALEXANDRE Anne

Anne Alexandre, mémé flingueuse dans Derniers Détails

 

C’est un succès qui nous apportera rapidement de nombreux soutiens

(Ville de St-Quentin, Conseil général de l’Aisne, Conseil régional de Picardie).

Coproduite par les membres de l’association, le Centre Social Europe de St-Quentin et le Centre Culturel de Soissons, cette création a été réalisée avec peu de moyens et beaucoup d’enthousiasme. L’engagement financier n’était pas sans risque, mais il pesait peu.

Un vrai désir de création nous portait.

 theatrest-quentin

 2 - La Ville de Saint-Quentin et la Compagnie Derniers Détails

  

Dès 1988, la Compagnie Derniers Détails et la Ville de Saint-Quentin sont partenaires de nouveaux projets artistiques (premières créations au théâtre municipal, photo ci-dessus) et le Conseil général de l’Aisne nous subventionne.


Nicoletto photo JP Tesson

Pierre MEUNIER dans Théodore le grondeur

 

“ Théodore le grondeur ” d’après Carlo Goldoni, mise en scène de Didier Perrier, traduction et adaptation de Jean Michel Paris.

Création à l’automne 1988 coproduite par la Ville de Saint-Quentin, le Conseil Régional de Picardie et le Nouveau Théâtre Mouffetard de Paris

 Dominique et Dominique

Dominique CHAGNAUD et Dominique BOUCHE

programme théodore

affiche de Dominique Paris


“ Boule d’Ogre ” de Jean Michel Paris, mise en scène de Didier Perrier.

1ère création à l’automne 1989 dans le cadre de la 1ère convention d’implantation signée pour 3 ans avec la Ville de Saint-Quentin.

BO1

affiche de Dominique Paris

Cette création Jeune public sera présentée au Festival d’Avignon 1990 puis en tournée en France et en Afrique (Festival de théâtre jeune public du Zaïre, en Guinée, Benin, Togo, Mali, Sénégal, Burkina Faso, Tchad et Côte d’Ivoire)

 

Premières saisons de Derniers Détails, compagnie sans théâtre.

 

1986/87 – “ la raison du plus fort est toujours la meilleure ” de Jean Michel Paris, “ derniers détails ” de Gildas Bourdet “ le magicien d’Oz ” L.F.Baum et Jean Le Bel (coproduction avec 2 autres compagnies)

1987/88 – “ la raison du plus fort est toujours la meilleure ” de Jean Michel Paris, “ le magicien d’Oz ” L.F.Baum et Jean Le Bel

1988/89 – “ le magicien d’Oz ” L.F.Baum et Jean Le Bel, “ Théodore le grondeur ” Goldoni et Jean Michel Paris,  “ Boule d’Ogre ” de Jean Michel Paris

1989/90 – “ Théodore le grondeur ” Goldoni et Jean Michel Paris, “ Boule d’Ogre ” de Jean Michel Paris, “ Ah ça ira ” de Jean Michel Paris (Bicentenaire de 89 à Gauchy)

1990/91 - “ Boule d’Ogre ” de Jean Michel Paris, “ l’art de la comédie ” de Eduardo de Filippo

1991/92 – “ L’Ecole des femmes ” de Molière, “ Boule d’Ogre ” de Jean Michel Paris,

1992/93 – “ Boule d’Ogre ” de Jean Michel Paris, “ L’Ecole des femmes ” de Molière

 Avant son implantation à La Manufacture, la Compagnie Derniers Détails avait déjà accueilli d’autres compagnies et programmé des spectacles, notamment le Théâtre de La Mascara avec des textes de Lily Boulay (La magie du conte et Belles histoires du rat conteur) ou Chute libre de Yoland Simon avec Patrick Verschuren (théâtre de l’Ephéméride).


 Après les élections municipales de 1989, Yves MENNESSON maire adjoint chargé de l'action culturelle, nous propose une Convention d'implantation.

Yves

Yves Mennesson


2 – La Manufacture et la Compagnie Derniers Détails

Dès 1992, la Ville de Saint-Quentin accepte d’implanter la Compagnie Derniers Détails dans un autre local que la Salle Charles Foucauld qui s’avère inadaptée à une activité professionnelle permanente. Ce projet de lieu consacré exclusivement aux activités professionnelles de Derniers Détails est un atout important de la seconde convention de 3 ans. Deux sites seront envisagés : La Robinetterie place de La Liberté, puis la petite salle de l’ancien cinéma Le Splendid.

C’est une friche industrielle dans le quartier Saint-Jean qui sera choisie, une ancienne salle paroissiale sise au 35 rue de Flavigny. Avant de pouvoir s’installer dans les murs, la Compagnie Derniers Détails baptise le lieu “ La Manufacture ” et commence sa première saison (1993/94) dans la Salle Foucauld avec des auteurs contemporains : Jean Paul Sartre, Yoland Simon, Joe Orton et une anthologie de Jean Michel Paris


Repost 0

Présentation

  • : Le blog de lamanufacturedetheatre
  • Le blog de lamanufacturedetheatre
  • : Histoire d'une compagnie de théâtre en Picardie. Création d'un théâtre à Saint-Quentin (Aisne). Site dédié à Georges Beauvilliers
  • Contact

Recherche